Quel soutien communal pour de nouvelles maisons médicales gratuites sur Schaerbeek ?

Ce 12 septembre 2018, Joelle Crema, coordinatrice de la maison médicale La Clé, de Médecine pour le Peuple, le réseau de maisons médicales du PTB a interpelé la majorité communale de Schaerbeek pour demander que la commune de Schaerbeek soutienne activement l’ouverture de nouvelles maisons médicales au forfait sur son territoire. Voici le texte de son interpellation.

« Mesdames, Messieurs,

Lors de la dernière enquête de santé de 2013, près d’un quart des ménages bruxellois ont déclaré  avoir reporté leurs soins pour des raisons financières.

Environ 40% des ménages bruxellois disposant d’un revenu se trouvant dans le premier quintile de distribution (les 20% les plus pauvres) déclarent renoncer à des soins pour des raisons financières.

Schaerbeek est la quatrième commune la plus pauvre de la Région. On peut conclure que énormément de Schaerbeekois ont des difficultés à se soigner.

La prise en charge prioritaire en première ligne est recommandée par l’OMS depuis 1976, et renouvelée en 2008 dans son rapport sur l’Etat de Santé du Monde : « Les soins de santé primaires, maintenant plus que jamais ».

Pour rencontrer à ce besoin vital, les maisons médicales au forfait qui rendent les soins de première ligne accessibles à tous, sont une réponse dont la qualité a été prouvée par l’étude de l’Agence Intermutualiste (AIM) sur les coûts et la qualité des soins de santé dans les centres de proximité.

Elle a comparé 50.000 patients inscrits dans les maisons médicales et 50.000 autres issus du système de la médecine classique, à la prestation.

Qu’y apprend – on ? Les Maisons Médicales ne sont pas plus chères pour la société, elles sont gratuites pour le patient et elles dispensent en outre des soins de meilleure qualité que la médecine à la prestation.

Les Maisons médicales offrent des soins globaux (qui considère la personne dans sa globalité de vie et d’environnement), des soins continus avec un dossier qui recueillent toutes les informations de santé du patient et intégrés, c’est-à-dire où le préventif et le curatif sont assurés dans un même lieu.

Cette prise en charge est effectuée par une équipe multidisciplinaire qui regroupe des médecins, des infirmières, des kinésithérapeutes, et parfois des assistants sociaux et des psychologues.

L’accessibilité financière y est donc maximale.

Les Maisons médicales au forfait offrent des soins gratuits car la Maison médicale reçoit une somme fixe mensuelle de la Mutualité par patient inscrit, et la consultation est gratuite pour les patients, qui peuvent s’y présenter autant de fois que nécessaire.

Ce fonctionnement diminue le recours aux urgences et à la médecine spécialisée, qui peuvent alors se concentrer sur les missions qui sont de leur compétence. Le recours aux examens spécialisés est aussi diminué, qui diminue les coûts pour les patients et la sécurité sociale.

Schaerbeek compte pour l’instant 11 maisons médicales au forfait, qui reçoivent toutes des demandes d’inscription qu’elles doivent refuser. Leurs listes d’attente s’allongent tous les jours.

D’autre part, la Cartographie de la médecine générale à Bruxelles, publiée en en avril 2018 par l’Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles a révélé que plus de 80% des jeunes médecins généralistes préfèrent exercer en groupe, mais que la disponibilité d’infrastructure et le prix de l’immobilier constituent l’obstacle principal à l’ouverture de nouvelles maisons médicales.

L’ouverture de nouveaux centres de santé doit être planifié. Planifié dans l’espace, pour garantir à tous les Schaerbeekois une accessibilité financière mais aussi géographique.

Cela diminue et facilite les trajets pour les patients, mais aussi pour les soignants qui se rendent à domicile des patients. C’est un gain de temps et d’énergie pour tous.

A Schaerbeek, si on veut satisfaire à l’ensemble des besoins en matière de soins généralistes, il manque environ 30 maisons médicales pour rencontrer les besoins de tous les Schaerbeekois.

La commune peut jouer un rôle. Elle peut faciliter l’ouverture de nouvelles maisons médicales par l’acquisition et la mise à disposition d’immeubles adéquats. Cela peut se faire de différentes manières : location, bail emphytéotique, loyer – acquisition,…Ou sous forme de subsides à l’acquisition.

De cette manière, la commune de Schaerbeek prendra ses responsabilités face à une politique agressive du Gouvernement Fédéral de libéralisation et de privatisation des soins de santé.

Je rappelle que la ministre de la Santé, Maggie De Block a imposé un moratoire de plus d’un an sur l’ouverture de nouvelles maisons médicales, et que l’audit par le bureau KPMG, qui a couté plus de 200.000 € a confirmé ce que le Centre Fédéral d’Expertise et l’Agence Intermutualiste avait déjà révélé, et dont j’ai parlé tout à l’heure: les maisons médicales au forfait ne sont pas plus chères, et dispensent des soins de meilleures qualité que la médecine à la prestation.

Le Collège communal avait refusé d’examiner une demande d’interpellation citoyenne déposée par des maisons médicales de Schaerbeek afin de condamner ce moratoire, sous prétexte qu’il ne s’agissait pas d’une compétence communale.

Or, comme je viens de l’expliquer, la prise en charge des soins de santé des 135.000 Schaerbeekois est en jeu.

La question des signataires de l’interpellation communale est donc la suivante :

Le Collège va-t-il faciliter l’ouverture de nouvelles maisons médicales par une planification géographique et dans le temps d’achat de bâtiments dans ce but ? »

 

Nous allons apporter un compte-rendu détaillé des positions que chaque parti du Conseil communal de Schaerbeek. Mais, on pourrait résumer comme suit la réponse des partis traditionnels : « Les maisons médicales gratuites, tout le monde trouve ça important mais personne va rien faire. »

Continuons donc à leur mettre la pression, signez la pétition : https://schaerbeek.ptb.be/maisonmedicale

Et partagez notre action sur les réseaux sociaux  !

 

 

 


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Axel Bernard
    a publié cette page dans Actualités 2018-09-13 18:02:05 +0200

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?