Marché du vendredi à Schaerbeek : il faut une solution immédiate pour les marchandset les habitants

C'est avec stupéfaction que la conseillère communale PTB, Claire Geraets, a découvert
l’ordre du jour du prochain Conseil communal de Schaerbeek. « On nous demande de voter
un nouveau règlement sur les marchés schaerbeekois où le marché le plus populaire de la
commune, celui de la rue Royale Sainte-Marie, est tout simplement supprimé ! Sans les
alternatives promises aux marchands. Depuis deux ans, on joue avec les pieds des
marchands et de la population. Cela suffit. »
Pour rappel, il y a deux ans, sous prétexte que des travaux importants devaient se tenir rue
Royale Saint-Marie à Schaerbeek, la commune a décidé de supprimer ce marché qui est
l’un des plus populaires de Bruxelles.
Sous pression des marchands et des voisins (une pétition a réuni plus de 5000 signatures),
un emplacement alternatif était enfin proposé en juin 2020 sur la place Lehon et les abords
de l'église Saint-Servais. L’engagement a été rendu public et a été rappelé lors du Conseil
communal du 24 juin. L'échevine compétente, Lorraine de Fierlant précisait néanmoins: «
On viendra après l’été [2020 donc] avec un peu plus de vision par rapport à tout ce qui est
métrage [de chaque emplacement du marché] et tout ce qui est plus opérationnel. »
« Presqu'un an plus tard, il n'y a toujours rien d'opérationnel. Pire, on nous demande de
voter un nouveau règlement marchés où le marché du vendredi de la rue Royale Sainte-
Marie est supprimé purement et simplement des marchés organisés par la commune, sans
prévoir une quelconque alternative », explique Claire Geraets.
« Nous avons pris contact avec les marchands. Ils demandent un nouveau rendez-vous
depuis des mois. C'est le silence radio de la part de la majorité. Des mails sont laissés sans
réponse. Il n’y a aucune explication. Aucune échéance. Aucune perspective. C'est
incompréhensible qu'on ne tienne pas ses promesses », poursuit l’élue du PTB.
Le marché du vendredi à Schaerbeek, c’est plus de 90 marchands qui accueillent chaque
semaine plus de 4000 clients. C'est le lieu où tout Schaerbeek se rencontre, en particulier
les habitants des quartiers populaires avoisinants. C’est le lieu où on peut encore faire ses
courses à moindre prix.
« Depuis 2 ans, la Liste du Bourgmestre et Ecolo jouent avec les pieds des marchands et
des habitants. Un tel manque de volonté de sauver le plus grand marché schaerbeekois est
incompréhensible. Sauf à penser qu’il y a un agenda caché : celui de supprimer un marché
populaire pour le remplacer par un marché de plus haut standing. On assisterait à un
énième projet de gentrification de la majorité, qui ne se cache pas de vouloir changer la
population de Schaerbeek pour attirer les gros revenus », accuse Claire Geraets.
Claire Geraets interpellera mercredi prochain la majorité communale. Le PTB veut une
solution immédiate pour maintenir le « marché du vendredi » avec tous ses marchands
actuels.
Contact presse: Claire Geraets : 0499/19.94.08
Quelques chiffres pour information (source Conseil communal du 24 juin 2020) :
● Près de 75% des clients du marché étaient issus de Schaerbeek, et 60% des clients
du marché étaient issus des quartiers populaires Colignon et Haecht.
● La fréquentation du marché s’élève à plus de 4 000 personnes chaque vendredi
matin. Donc, c’est un très gros marché, par rapport, par exemple, au marché de la
place des Chasseurs Ardennais (du haut Schaerbeek), qui compte plus ou moins 1
200 - 1 500 personnes.

Envie d’agir avec le PTB ?