Après 9 mois d’attente, maintenant, il faut sauver le marché du Vendredi à Schaerbeek

Sous prétexte que des travaux vont être réalisés, la Commune a décidé à l’automne 2019 de supprimer l’un des marchés les plus populaires de Bruxelles, le « marché du vendredi », qui a lieu rue Royale Saint-Marie à Schaerbeek. Depuis, les marchands ont proposé plusieurs solutions alternatives, par exemple le transfert du marché dans des rues voisines. La majorité Défi-Ecolo a répondu qu'une décision interviendrait « avant l'été ». Nous sommes officiellement en été depuis ce samedi 20 juin (à 23h43 pour être exact) et le sort du marché est toujours tout aussi incertain. Le PTB dénonce le manquement et l’incroyable mauvaise volonté dans ce dossier.

Le marché du vendredi existe depuis plus de 35 ans, il n’est pas seulement le gagne-pain de nombreux marchands qui ont déjà été durement touchés par la crise du coronavirus, il est aussi un lieu populaire où tout Schaerbeek se rencontre et où on peut encore faire ses courses à moindre prix. Sa suppression risque de pousser un grand nombre de personnes dans la précarité.

Depuis le mois d’octobre 2019, le PTB a interpellé presque chaque mois le Collège sur l’avenir qu’il réservait au marché, une pétition a réuni plus de 5 000 signatures, une interpellation citoyenne et une mobilisation des marchands ont eu lieu. La réponse a toujours été la même : « Aucune garantie ne pouvait être donnée quant au maintien du marché ni pendant les travaux ni même après. Une réflexion était en cours sur son avenir. Une décision interviendrait ‘avant l'été’. »

Pour Axel Bernard, chef de groupe PTB au conseil communal de Schaerbeek, « le manque de volonté est flagrant dans ce dossier. Pourquoi ne peut-on pas simplement garantir le maintien du marché pendant et après les travaux ? Y a-t-il un agenda caché ? Aurait-on été aussi intraitable si le marché était de plus haut standing ? Si la clientèle était celle de la Commission européenne ? Assiste-t-on à un enième projet de gentrification de la majorité Défi-Ecolo, qui ne se cache pas de vouloir changer la population de Schaerbeek pour attirer les gros revenus ? Il faut arrêter de jouer la montre et sauver un marché populaire comme celui du vendredi. »

Le PTB exige aujourd’hui que la majorité Défi-Ecolo apporte une solution pour son maintien et a demandé une nouvelle fois que le point soit inscrit à la Commission Dynamisation économique, Commerçants & Entrepreneurs du Conseil communal de Schaerbeek qui aura lieu ce lundi 22 juin à 18h.


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Benjamin Devos
    a publié cette page dans Actualités 2020-06-22 21:25:15 +0200

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?