Le PTB le demandait depuis août : un centre de testing devrait enfin s’ouvrir à Schaerbeek

La nouvelle a été confirmée lors du dernier Conseil communal : l'ouverture d'un centre de testing covid 19 sur le territoire de Schaerbeek devrait se faire cette semaine, sur le site du stade communal de football. Cette annonce fait suite à une question posée par le groupe PTB du Conseil communal. « Nous nous réjouissons qu'un lieu proche de la population ouvre enfin pour pouvoir effectuer des tests, déclare Leila Lahssaini, conseillère communale PTB. Mais pourquoi si tard ? Nous interpellons les autorités communales depuis début août, de même que plusieurs maisons médicales de la commune. Pourquoi la Commune n'a-t-elle pas anticipé cette situation et pris ses responsabilités ? Un centre communal avait ouvert à Saint Josse, des bonnes pratiques auraient pu être tirées de cette expérience et mise à profit à Schaerbeek. 

Schaerbeek est une des communes les plus touchées par le coronavirus. Commune dense, elle compte de nombreux quartiers populaires, où les gens sont plus nombreux dans des logements très petits, où les habitants sont des travailleurs qui se déplacent dans des transports bondés aux heures de pointe et ont moins la possibilité de faire du télétravail. Les demandes de tests continuent d'augmenter. Les centres de testing sont surchargés, les hôpitaux et maisons médicales sont débordés et doivent gérer prioritairement le soin aux malades. A cela s'ajoute l'arrivée de l'épidémie de grippe qui va encore compliquer la situation. Dans ce contexte de crise, un centre de testing local s'avère vital pour soulager la première ligne médicale.

Leïla Lahssaini : « Depuis août, nous insistons avec le PTB et la maison médicale de Médecine pour le peuple pour ouvrir un centre de testing à Schaerbeek. Un centre local pour limiter les déplacements et les files d'attente et soulager la première ligne médicale débordée. D'abord, pas de réponse, ensuite des promesses, puis ... fin octobre, toujours rien. Et on s'étonne que la pandémie explose... » 

Un centre de testing avait été annoncé pour le 6 octobre. Un local avait d'ailleurs été envisagé rue Van Oost. Option rejetée lors du Conseil communal du 28 octobre, la Bourgmestre précisant qu'un centre de testing ouvrirait bien, mais au sein du bâtiment du stade du Crossing, plus adapté. 

Depuis début août, la maison médicale de Médecine pour le Peuple Schaerbeek, soutenue dans cette démarche par plusieurs autres maisons médicales et médecins généralistes, demande au Collège de mettre à disposition un local. Lassée d'attendre une réaction de la Commune, elle a fini par ouvrir un centre de testing dans ses propres locaux. Mais, faute de locaux adaptés, les patients doivent attendre... sur le trottoir.

« C'est le cas pour plusieurs structures médicales, qui organisent depuis des semaines, dans l'urgence, le test de leurs patients. Ces structures ont pris leurs responsabilités. Certes, la Cocom et le ministre de la Santé Alain Maron portent une énorme responsabilité dans la faillite du testing à Bruxelles, mais la commune de Schaerbeek aurait pu être plus proactive. D'autres l'ont fait, avec les moyens du bord. Avec l'ensemble des bonnes volontés à Schaerbeek, on aurait pu et aurait dû agir plus vite. C'est malheureusement un exemple de l'impréparation et du manque d'initiative dont font preuve les autorités (tant régionales que communales) face à cette épidémie. On ne ressent pas qu'elles ont réellement pris la mesure de l'urgence. »




Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Envie d’agir avec le PTB ?