Frais de garderie à Schaerbeek : loin de la gratuité, des augmentations illégales même

Les parents manifestant leur mécontentement sur les frais de garderie.

« La gratuité de l’enseignement, on en est loin à Schaerbeek et en étudiant les règlements organisant le prix des garderies scolaires, je me suis rendu compte que la commune les augmentait chaque année illégalement », explique Axel Bernard, conseiller communal PTB.

Le procédé est simple : chaque année, la majorité (Liste du Bourgmestre, cdH et Ecolo) a la possibilité d’augmenter les tarifs des forfaits du service d'accueil en milieu scolaire mais « dans les limites de l’indexation des prix ». La Collège indexait donc mais décidait par la suite d’arrondir le nouveau montant indexé … à la hausse. Au delà des limites de l’indexation des prix donc.

Plusieurs cents pour chaque garderie ont été gagné illégalement sur le dos des parents.

Cela a encore été le cas le 8 mai dernier, le Collège avait le choix entre 3 options : indexer simplement les tarifs, ne pas les indexer ou les indexer en arrondissant afin de les rendre plus lisible. C’est cette dernière option qui a été choisie la majorité communale.

Pour Axel Bernard, « arrondir afin de rendre les prix plus lisible était possible mais dans les limites de l’indexation comme le prévoit le règlement communal. Cela fait fait gagner illégalement plusieurs cent pour chaque garderie sur le dos des parents. »

Pour rappel, les parents des écoles communales schaerbeekoises ont manifesté à de nombreuses reprises leur mécontentement à l’égard des frais de garderie et de repas scolaire imposés par la commune. Leur forte augmentation en 2013 (au lendemain des élections) avait même donné lieu à des débats houleux au Conseil communal, avec la mobilisation de plusieurs centaines de parents et comités représentant plusieurs écoles de Schaerbeek.

« Il faut mettre fin à la taxe tartine pour les enfants qui restent à l’école manger leurs tartines à midi ! »

Le PTB fera une nouvelle fois entendre la voix des familles schaerbeekoises en demandant au prochain Conseil communal de septembre de s’opposer à cette nouvelle augmentation illégale.

« Il faut mettre fin à la taxe tartine pour les enfants qui restent à l’école manger leurs tartines à midi ! », conclut le conseiller communal du PTB. « Les garderies devraient être entièrement gratuites. Outre la charge financière importante que cela représente pour le portefeuille des parents, les garderies payantes sont terriblement injustes. De nombreux des parents, surtout les mamans, sont obligés de venir chercher leur enfant sur le temps de midi, ou venir les chercher juste à la fin des cours. Il devient impossible de trouver un travail dans ces conditions », témoigne Axel Bernard.

Annexe : le document préparatoire de la décision du Collège du 8 mai 2018.


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Axel Bernard
    a publié cette page dans Actualités 2018-08-24 00:51:30 +0200

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?