Schaerbeek, seule en zone TTIP ?

« Ahurissant ! Toute une série de communes se déclarent hors zone TTIP en Belgique. Mais à Schaerbeek, on refuse tout simplement de débattre du traité transatlantique qui menace pourtant nos droits sociaux, écologiques et démocratiques », déclare Axel Bernard, conseiller communal PTB à Schaerbeek.

« En sa séance du 24 février, le Collège des Bourgmestre et Echevins a décidé de refuser l'inscription de votre motion dans la mesure où elle a pour objet une matière qui ne rentre pas dans la compétence du Conseil communal » telle est la réponse reçue par le conseiller communal PTB suite à sa demande d'inscription à l'ordre du jour du prochain conseil d'une motion pour déclarer « Schaerbeek, hors zone TTIP »*.

« C'est d'autant plus incohérent que la motion est similaire à celle défendue par le FDF et Ecolo à Boitsfort et que, dans une tribune récente du journal communal, le CDH avait dénoncé l'accord transatlantique », poursuit Axel Bernard. « De toute évidence, au moment de joindre l’acte à la parole, les belles paroles s'envolent à Schaerbeek. Et les partis de la majorité refusent un débat démocratique pourtant bien nécessaire ».

Pour rappel, le « Partenariat transatlantique sur le commerce et l’investissement » est un vaste accord de libre échange entre l’Union européenne et les Etats-Unis. Les craintes qu’il suscite sont nombreuses et légitimes tant ce traité contient les germes d’un changement radical de société. Il permettrait en effet aux multinationales d’éliminer les décisions publiques qui seraient considérées comme des entraves à l’augmentation de leur part de marché. Cela limiterait la capacité des pouvoirs publics de maintenir des services tels que l’éducation ou à la santé, de protéger les droits sociaux, de garantir la protection sociale, de maintenir des activités associatives et culturelles préservées du marché ! La souveraineté des pouvoirs publics serait soumise à la primauté des intérêts privés, nos standards sociaux, sanitaires ou démocratiques capituleraient sous la puissance de la libre entreprise.

« Contrairement à ce que le Collège des Bourgmestre et Echevins considère, c’est bien l’ensemble des services rendus à la population que ce projet remet en question ! C'est notre démocratie communale en matière économique, sociale, sanitaire, environnementale et culturelle qui est menacée », insiste l'élu PTB. «  D’autres communes telles que Liège, Tournai, Molenbeek ou Watermael-Boitsfort l'ont bien compris et n’ont pas hésité à se déclarer hors zone TTIP »

« Devant de tels enjeux, Schaerbeek devrait naturellement rejoindre le mouvement des communes se déclarant « hors zone TTIP ». Au lieu de cela, les partis de la majorité font l'autruche et privent le conseil communal d'un débat démocratique essentiel », conclut Axel Bernard.

* Le texte de la motion proposée en attachement

Tags: 
TTIP