Axel Bernard (PTB) : « Schaerbeek est une commune porteuse d’espoir et de changement »

Le PTB a le vent en poupe. Il ne se passe plus une semaine sans que de nouveaux membres le rejoignent. On a rencontré Axel Bernard, tête de liste à Schaerbeek, pour qu'il nous explique les ambitions et la vision du PTB sur l'avenir de la commune.

On te sent optimiste sur l'avenir de Schaerbeek, pourquoi ?

Axel Bernard. Schaerbeek, c'est avant tout un énorme potentiel. Notre commune est jeune. La jeunesse c'est l'avenir. Notre commune est multiculturelle, avec toutes les richesses que cela apporte. Nous avons un patrimoine architectural exceptionnel, un des plus beaux parcs de Bruxelles qui nous donne de l'air. Mais notre commune c'est surtout un gigantesque réservoir d'habitants pleins de bonne volonté, de créativité, qui ne demandent qu'à se rendre utiles pour changer les choses. Nous avons un tissu associatif très actif à Schaerbeek, des comités de quartiers, un réseau de maisons médicales qui offrent une médecine de première ligne et accessible, de nombreuses initiatives citoyennes visant à améliorer le vivre-ensemble dans la commune ou visant à développer un commerce équitable et durable… Le PTB veut soutenir ces initiatives porteuses d’espoir et de changement, aider tout ce potentiel à se développer, avec les gens. Nous n'acceptons pas que la jeunesse, le logement, l'enseignement, l'emploi, l'environnement, que tout ce qui fait nos vies soit gâché par les politiques des partis traditionnels.

Tu dis que ce potentiel est gâché à l'heure actuelle, mais comment vois-tu le développement de la commune ?

Axel Bernard. Notre mot d'ordre c'est : « un Schaerbeek pour tous et par tous ». Cela veut dire qu'on veut une commune où chacun a sa place, qui n'est pas hors de prix, qui inclut les gens au lieu des les exclure. On veut par exemple faire baisser les loyers et créer plus de logements sociaux sur la commune, c'est un des meilleurs moyens pour lutter contre la pauvreté. Nous n’acceptons plus la logique des écoles ghettos. On veut stopper les taxes injustes comme sur le parking. On nous fait toujours payer plus sans résoudre les problèmes de mobilité. Ceux-ci s’aggravent même.

On veut une commune avec de bons services publics. Parce que les services publics, c'est la meilleure assurance pour prendre soin de l'humain et de la nature. Avec des crèches et des écoles de qualité à proximité. On veut développer les transports en commun, les rendre moins chers, parce qu'on en a besoin pour se déplacer autrement qu'en voiture. On a besoin d'un air respirable, pas pollué. On veut aussi qu'un plan d'isolation gratuite des maisons soit mis en place, pour diminuer les factures mais aussi pour que Schaerbeek contribue à lutter contre le réchauffement climatique. Et par tous, cela veut dire qu'on veut une forme de démocratie qui implique les gens, on veut construire les changements ensemble.

A propos de démocratie, on entend souvent dire que le PTB n’est pas un parti comme les autres. Tu peux nous en dire plus ?

Axel Bernard. Le PTB est et restera un parti rebelle. Il ne fonctionne pas comme les autres partis. Il dénonce par exemple les privilèges de la classe politique. On a pointé à Schaerbeek le fait que l'échevin de l’emploi Etienne Noël (MR) touche plus de 300 000 euros par an en cumulant des fonctions grassement payées. Résultat, il était quasiment absent à Schaerbeek alors qu’il est censé s’occuper de la politique d’emploi. On connaît le taux de chômage dans notre commune. Particulièrement chez les jeunes. Au PTB, on dit stop aux profiteurs. On est là pour servir les gens et pas pour se servir. On veut limiter le cumul de fonction mais aussi des revenus. Faire de la politique cela doit être une passion d'être au service des gens, pas un moyen de s'enrichir. C'est comme cela que nous fonctionnons.

Cela veut dire aussi qu'on veut une démocratie réellement participative.

Axel Bernard. Ca suffit de la démocratie qui appartient à un petit comité qui décide tout seul au collège, sans demander l'avis aux habitants, parfois pour des décisions qui pénalisent la majorité des familles. Nous rêvons d'un Schaerbeek où il y a des assemblées dans les quartiers. Pour que Claire, Mohamed ou Paola puissent discuter avec tous les autres habitants des grands projets à réaliser et qu'ils aient un pouvoir de décision par rapport à la commune.

Comment est-il possible de changer les choses ?

Axel Bernard. Des changements et des victoires, on en a déjà obtenu. Que ce soit via des pétitions, des rassemblements devant les conseils communaux, des actions ludiques, des parades dans les rues, des vidéos qui font le buzz sur les réseaux sociaux… c'est à chaque fois parce que des gens se sont mobilisés, mis en mouvement avec nous que nous avons gagné.

Si on a gardé le ramassage deux fois par semaine des sacs poubelles blancs c'est grâce à la mobilisation de milliers de Bruxellois, dont beaucoup de Schaerbeekois. De même pour l'annulation d'une mission économique en Israël, en soutien à la Palestine. Nous avons pu imposer des débats que la majorité communale ne voulait pas avoir : parler de l’état déplorable des logements sociaux, de l’urgence de se déclarer zone hors TTIP ou de l’absurdité de certaines sanctions administratives qui touchent les citoyens de la commune.  

Ce que nous devons faire maintenant c'est redonner confiance à beaucoup plus de gens, donner encore plus l’envie de s'organiser, aller vers tout ce réservoir de gens créatifs qui veulent se rendre utile pour les appeler à agir. Élargir nos horizons, transformer cet élan de sympathie pour nous en force de changement. Cela veut dire aussi se serrer les coudes, être unis, créer des ponts entre tous les habitants qui partagent les mêmes problèmes.

Je ne peux qu'encourager tous les gens qui vont nous rencontrer à nous rejoindre. Venez dans nos groupes actifs dans les quartiers, venez gagner d'autres victoires avec nous. C'est en étant de plus en plus nombreux que nous allons le construire ensemble, ce Schaerbeek pour tous et par tous. Nous avons besoin de vous et vous avez besoin de nous !


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • a publié cette page dans Actualités 2017-09-29 16:11:59 +0200

Prêt à remplir cette enquête?